Carton Rouge pour le “de roude Fuedem” et ses commentaires sur la fermeture des bureaux CNS

Nous sommes conscients que le travail politique communal n’est pas tâche facile quand on est obligé de le faire depuis les bancs de l’opposition.

Les opinons divergentes entre majorité et opposition sont normales et il est de bonne guerre que les partis disséminent des publications afin d’informer les citoyens sur leurs positions.

Or, nous estimons que les propos de ces publications doivent toujours respecter le fairplay, le respect et le style.  Nous déplorons que la dernière publication du LSAP, “de roude Fuedem”, dans lequel les conseillers socialistes critiquent la décision du collège échevinal de résilier le bail de la CNS (Caisse Nationale de Santé) ne respecte malheureusement pas ces critères. Ceci surtout dans sa traduction allemande.

Nous ne commenterons pas davantage cet état des choses et nous laissons aux citoyens de juger eux-mêmes.

Quant à la fermeture des bureaux de la CNS, nous nous permettons de répéter notre vue des choses de façon objective. Les services administratifs de la commune et les mandataires politiques sont confrontés à des tâches de plus en plus exigeantes ce qui mène forcément à un besoin croissant en surfaces de bureaux.

Il va de soi que ces surfaces doivent être trouvées au sein de la maison communale, toute autre réflexion serait dépourvue de sens. C’est pour cette raison que le collège échevinal a pris contact avec la CNS afin de sonder à quel degré celle-ci tient à maintenir ses
bureaux à l’endroit actuel.

La conclusion des discussions: les services du bureau de la CNS à Steinfort ne sont que très peu sollicités ce qui a déjà mené à des discussions internes à la CNS quant à une fermeture éventuelle des bureaux.

Sur ce, le collège échevinal a pris la décision de résilier le contrat de bail au terme le plus proche afin de pouvoir disposer des surfaces au plus vite et d’améliorer le service au citoyen dans les meilleurs délais.

Il convient de signaler que le collège échevinal reste parfaitement disposé à trouver une solution appropriée au cas où la CNS déciderait de garder un pied à terre à Steinfort.

Il faut rajouter que la CNS a elle aussi informé le public quant à la fermeture.  Le communiqué de presse du 26 avril 2012 confirme la résiliation du contrat de bail, mais confirme aussi la faible fréquentation des bureaux de Steinfort. En somme le communiqué donne l’impression que la CNS est satisfaite d’avoir pû laisser ” le pouilleux” au collège échevinal de Steinfort.

Pour lire le communiqué de presse, veuillez cliquer ici